Actualités

Le 5G en quelques (plusieurs) lignes!

Comme depuis plusieurs jours quelques personnes m'ont demandé c'était quoi, le 5G, j'ai décidé de prendre un 15 minutes de dîner pour l'expliquer facilement et clairement.

La 5G, ça veut dire 5e génération. C'est donc la 5e génération de transmission sans fil.

Les trois premières étaient analogues. Ce qu'on transmettait, grosso modo, c'était de la voix ou des impulsions. La faiblesse de capacité de ces technologies fait en sorte que la transmission de données était minimale. De là le son des téléphones. L’accélération des processeurs de téléphones et la performance de traitement de données a permis de transmettre plus de données et a mené à la 3G et 4G (LTE)

La 3G pouvait transmettre des données de façon utilitaire. On a vu les premiers véritables téléphones intelligents se déployer; j'ai connu ça sur mon superbe Mike de Telus (je l'ai aimé, ce flip résistant à tout).

Depuis le 4G, nous pourrions avoir des téléphones qui sonnent parfaitement comme un micro, mais l’utilisation d’une bande passante plus large juste pour augmenter la qualité sonore est jugée inutile, avec raison. Sur LTE, votre téléphone fonctionne sur VO-ip, ou Voice Over Internet. Ce que vous entendez est un enregistrement numérique décodé par votre téléphone à l’arrivée.

La 5G, c’est les mêmes bandes de fréquences que la technologie actuelle. Votre téléphone 4G/LTE sera toujours fonctionnel. Par contre, si votre téléphone possède la technologie 5G, vous verrez alors que votre pile gardera sa charge beaucoup plus longtemps; l’émetteur 5G consommant beaucoup moins que le 4G.

Le 5G, c’est aussi une diminution de la puissance des émetteurs, et un déploiement en toile d’araignée qui rendra le réseau beaucoup plus solide aux pannes. Les émetteurs/récepteurs de ce que je vais appeler neurones de transmission fonctionneront sur une simple prise de courant; nous sommes loin de la consommation des émetteurs actuels. Les tours-mères vont quant à elles être une super-autoroute de données qui chapeautera l’ensemble des neurones pour maximiser le traitement de ces données. Les communications entre ces tours-mères se feront dans les fréquences de 30 ou 60 GHz.

La 5G utilise des fréquences d’ondes dites non ionisantes, donc qui ne peuvent endommager votre ADN, contrairement aux fréquences ionisantes qui elles débutent à environ 100 000 000 000 000 000 Hertz, ou 10 péta-Hertz (ça sonne fort!)

Il y a en quelque sorte 5 grands groupes d’ondes :
- Les basses fréquences : C’est ce qu’on entend ou ressent. De 1Hz à 30 000 Hz pour certaines personnes, comme les asthmatiques (ben oui, ils ont une meilleure ouïe)
- Les radiofréquences, qui jouent entre 10KHz et 11MHz. Nous trouvons là-dedans les ondes émises par les écrans d’ordinateur, les fours à induction, la radio AM et FM, la télé
- Les hautes fréquences et micro-ondes : On y retrouve les téléphones cellulaires, le WI-FI, le Bluetooth, les ondes satellites et les ondes utilisées dans vos micro-ondes.
- Par la suite, on fait notre entrée dans le spectre lumineux; ce que notre soleil émet. Il regroupe les infrarouges, la lumière visible et les Ultra-violets.
- C’est ici qu’apparaissent les ondes ou rayons ionisants. Les UVB et UVC sont au début du spectre des ondes ionisantes qui regroupe aussi les Rayons X, Gamma  et Y.

Bref, le 5G, ce n’est ni une invention pour propager le coronavirus, ni pour faire pleuvoir, ni pour nous insérer une micro puce. C’est simplement une technologie qui permet de transmettre plus de données dans des fréquences plus hautes. Ça ne vous fera pas cuire ni vous donner un cancer.

Ça va vous permettre d’avoir une réelle connexion haute vitesse sur votre téléphone cellulaire ou tout autre appareil sans fil. Les capacités du réseau par sa fiabilité permettront aussi à des médecins de pratiquer des opérations à distance sans danger de coupures de service (Ça peut être gênant…)

Le problème réel du 5G, c’est que nous aurons une facilité déconcertante à mettre toutes nos données en cloud. Et c’est là que la sécurité des réseaux 5G intervient. La crainte exprimée par différents gouvernements envers Huawei, qui est un des leaders mondiaux de cette technologie est bien réelle sur fond d’espionnage industriel, de sécurité intérieure et de données personnelles.





Année
- 2022 - 2021 - 2020 - 2019 - 2018 - 2017 -